corinne clery

Bien que Corinne Cléry soit française, née à Paris le 23 avril 1950, elle est d’origine italienne.

Elle est pour l’état civil Corinna Piccolo et sa parfaite maîtrise de la langue de Dante et de Machiavel lui ouvrira les portes d’une carrière prospère par delà les Dolomites!

Comme elle ne se privera jamais de le dire elle-même dans ses nombreuses interviews, Corinne Cléry n’a jamais eu envie d’être actrice. Elle rêvait plutôt à une carrière de mannequin. Être payée pour parcourir le monde et s’y promener en robes sublimes pour éblouir des parterres de richissimes clientes voilà qui lui semblait une destinée fort enviable.

Pourtant, dès ses 17 ans elle tâtera du cinéma.

Un accident.

Elle est choisie pour être une Poneyttes dans l’étrange comédie musicale menée par le couple Johnny et Sylvie: « Les Poneyttes ». Une bien étrange chose qui ne risquait pas de lui donner le goût de Shakespeare! Par contre, elle allait rencontrer sur le plateau où débutait aussi Nicole Calfan, l’animateur radio Hubert Wayaffe qui tenait le rôle principal de la chose qui se filmait. Le film terminé, le couple se mariait et décidait d’aller vivre dans les DOM-TOM à Papeete.

Corinne allait connaître les joies de la maternité avec la naissance de son petit Alexandre. Malheureusement une épidémie de choléra allait mettre à mal le bonheur familial tahitien.

Corinne rentre seule en France métropolitaine avec son petit garçon malade pour y divorcer.

Elle reprend alors sa carrière de mannequin, se partageant déjà entre la France et l’Italie mais on la verra plus souvent dévêtue par des photographes de charme qu’habillée de pied en cap par des grands couturiers.

corinne clery

Et c’est précisément une de ces photos, où elle est comme c’est presque devenu une habitude nue sur une plage qui va faire basculer son destin à jamais.

Just Jaeckin, tout auréolé du triomphe d’Emmanuelle qui a fait de Sylvia Kristel une star planétaire et une icône de l’érotisme tout à la fois prépare un nouveau film. Un film adapté d’un roman très sulfureux « Histoire d’O » .De l’érotisme encore mais cette fois à la sauce sadomasochiste allégée d’un esthétisme belle époque.

Il avait bien pensé à Sylvia Kristel qui s’imposait dans l’univers comme un évidence mais le public risquait de faire l’amalgame avec Emmanuelle et croire en une nouvelle aventure de celle-ci.

Il songe ensuite à Marlène Jobert qui mit son numéro d’appel aux abonnés absents. Alors qu’il n’a que l’embarras du choix dans la liste des 400 comédiennes « vivement intéressées »; il choisit Corinne qui n’a rien demandé sur une simple photo.

corinne-clery

Corinne sera l’héroïne d’Histoire d’O. Un succès inattendu puisqu’on aurait pu croire le filon de l’érotisme filmé épuisé avec la déferlante ouvertement pornographique qui avait déferlé sur le cinéma des années 70.

Pourtant 3.500.000 spectateurs vont se ruer. Sans doute en famille puisque dans le contexte de l’époque les tribulations d’O étaient somme toute très convenables en regard du reste de la production cinématographique.

Pourtant le film vaudra pas mal de déboires à Corinne Cléry! Certaines critiques feront d’elle la roue de secours de Just Jaeckin quand Sylvia Kristel refuse de tourner. Une sorte de première dauphine d’Emmanuelle. mais les attaques les plus virulentes viendront étrangement des femmes et du MLF en particulier!

scandale!

scandale!

Ces dames en furie avaient vu ‘un très bon œil le succès d’Emmanuelle car Sylvia Kristel n’avait pas les attributs dégradants de la féminité puisqu’elle affichait une poitrine menue et des cheveux bruns coupés courts. Avec Brigitte Bardot dans le rôle, le MLF aurait vécu l’existence du film comme un outrage.

L’aspect androgyne de Sylvia leur avait semblé au contraire de très bon aloi. Emmanuelle n’étant pas victime de ses sens mais une femme libre et consentante disposant selon son bon plaisir de son corps, le MLF avait vu en elle le symbole même de l’indépendance sexuelle de la femme des années 70.

Or, si Corinne Cléry avait très clairement le même type physique que Sylvia d’où son étiquette de « copie », le personnage d’O était l’antithèse d’Emmanuelle. Elle était dominée physiquement et mentalement par une kyrielle de mâles dont Benny du groupe ABBA et passait le film nue, ligotée, bâillonnée et flagellée.

corinne clery

En un mot comme en cent un outrage délibéré à la femme moderne et libérée de la tutelle mâle!

Corinne Cléry va être ouvertement traitée de prostituée, d’actrice pornographique et va recevoir durant des mois des tombereaux de boules puantes par la poste! Elle devient le personnage le plus controversé de France et…N’entend pas se laisser faire: « Comment ces femmes osent-elles prétendre résoudre les problèmes des autres femmes alors qu’il n’y a qu’à les regarder pour comprendre qu’elles n’ont pas résolu les leurs! Si ces hystériques avaient vu le film et l’avaient compris , elles sauraient que non seulement il n’y a aucune pornographie dans Histoire d’O mais qu’en plus, O finit par triompher des hommes qui ont voulu l’avilir! En ce sens O fait probablement plus par son exemple pour la libération de la femme que ce tas d’imbéciles frustrées qui feraient bien d’apprendre la différence entre pornographie et érotisme, entre cinéma et prostitution et en commençant par s’occuper de leurs fesses! » Puis elle ajoutait: « Quant à moi je suis une actrice et si je tourne nue c’est que ca fait partie de mon travail! Cela étant posé je suis une femme respectable née dans une famille respectable et si je dois faire intervenir les tribunaux pour que cela soit respecté je n’hésiterai pas! »

corinne clery

Par contre elle hésita puis renonça à tourner la suite d’Histoire d’O qui ne vit jamais le jour.

Corinne Cléry dont le film avait fait un succès inouï en Italie, berceau de ses origines reçut sur sa jolie tête une pluie d’offres transalpines, là où le film n’avait pas fait débat.

Elle les accepta avec empressement et ce changement de cap dans sa carrière donna lieu à une situation pour le moins ubuesque.

corinne clery

Corinne devint une authentique star en Italie!  Même si les films qu’elle tournaient ne furent pas tous des chef d’œuvres loin de là, ils garnirent joliment les caisses de Cinecitta et Corinne devint pour les Italiens « La Cléry » comme il y a avait déjà « La Loren », « La Lisa », « La Cardinale », « La Brigida », « La Vitti »!

Par contre, fait paradoxal, comme en France elle avait disparu on en déduisit qu’elle avait abandonné sa carrière que peut-être même elle avait « sombré » dans une dépression morbide et plus si affinités.

corinne clery

Quelle ne fut donc pas la surprise générale de la retrouver en James Bond girl face à Roger Moore dans « Moonraker »! Mais pour le public français, le film restera un baroud d’honneur pour ceux qui aimaient Corinne, un remugle pour ceux et surtout celles qui la haïssaient.

Corinne Cléry restera une star italienne un point c’est tout. Une actrice très active doublée d’une personnalité people dont raffolent les médias. Ses nombreuses liaisons dont une passade dans la vie de Claude Lelouch feront autant recette que les déboires de la princesse Diana!

corinne clery

Elle s’était également remariée deux fois en dehors de l’univers cinématographique.

Le temps passant, Corinne prit grand soin de sa beauté et diversifia sa carrière, jouant maintenant les élégantes au lieu des nudistes, elle abordera la télévision puis le théâtre et finalement les rôles de grand mères…De grand’mères de charme, on ne se refait pas!

Celine Colassin

Corinne Clery

QUE VOIR?

1967: Les Poneyttes: Avec Johnny Halliday et Sylvie Vartan

1973: Il sergente Rompiglioni: Avec Francesca Romana Coluzzi et Franco Franchi

1975: Histoire d’O: Avec Anthony Steel et Udo Krier

1976: Striptease: Avec Terence Stamp et Fernando Rey

1977: Autostop Rosso Sangue: Avec Franco Nero et David Hess

1978: Sono stato un agente C.I.A: Avec David Janssen et Arthur Kennedy

1979: Moonraker: Avec Roger Moore

1980: Odio le bionde: Avec Jean Rochefort

1983: Yor, le Chasseur du Futur: Avec Reb Brown

1988: Rimini Rimini – Un Anno Dopo : Avec Gianfranco D’Angelo et Eva Grimaldi

1990: Vacanze di Natale ’90: Avec Christian de Sica

1991: Per Sempre: Avec Eva Grimaldi, Janet Agren et Ben Gazzara

1994: Donna di Cuori: Avec Luciano Crovato

1995: Le Roi de Paris: Avec Philippe Noiret

2000: Alex L’Ariete: Avec Alberto Tomba

2008: Ti Stramo: Ho voglia di un’ultima notte da manuale prima di tre baci sopra il Cielo: Avec Carlotta Tesconi

 

pas de réponses

Laisser un commentaire

Zendabella |
Lescritiquesindogogo |
Thegamerblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Filmvraimentgratuit
| le sites des keke
| Ringsonlio7